juin 20, 2017 Posted by admin in News

GMM 2017 : Le festival a flirté avec l'excellence

graspopdom6

L'édition 2017 du Graspop Metal Meeting vient de prendre fin. Pendant trois jours, plus de 155 000 metalleux représentant 79 nationalités ont bravé la chaleur pour la grande messe belge du Metal.

Certains pouvaient craindre que l'arrivée du Download France allait forcément porter de l'ombre aux institutions que sont le Hellfest en France et le Graspop en Belgique. Rien de tout cela ! Graspop a encore fait le plein et la journée de vendredi fut même rapidement sold out, Rammstein oblige ... Visiblement, la concurrence du festival parisien, organisé le week-end précédent, n’a pas eu d’effet sur la fréquentation des autres festivals.


Cette année, l'organisation du festival, pour répondre à la menace terroriste, avait mis le paquet en matière de sécurité, notamment avec la mise en place d'un exceptionnel plan de mobilité qui interdisait toute circulation automobile aux abords du festival. Des fouilles accrues, des agents de sécurité physionomiste complétaient le dispositif pour la plus grande sécurité des festivaliers. Malgré ceci, chose incroyable, aucune file d'attente, que ce soit le jeudi après-midi ou le vendredi matin, n'était à déplorer.
Finalement, le seul paramètre que l'organisation du Graspop ne maîtrise pas, c'est la météo.

L'an dernier, la météo pluvieuse avait rendu le festival un peu particulier. Le Graspop aimant les extrêmes, et pas seulement les musiques, c'est la canicule qui a fait le buzz. Le ballet incessant des citernes de bière alimentant l'arrière des stands était le meilleur thermomètre pour juger des conditions météorologiques.

Consommation immodérée de houblon, donc, mais aussi et surtout de musique de qualité avec une affiche d'une richesse absolue et de plus en plus éclectique au fil des années. Nous ne reviendra pas sur les groupes phares de cette nouvelle édition qui ont fait le job, que ce soit Rammstein, Deep Purple, Evanescence, Scorpions, In Flames ou Cavalera brothers mais nous nous attarderons sur ceux qui jouent à l'heure de l'apéro pour certains, ou au petit dej pour d'autres.

Slydigs, As it is, Toseland, As Lions, The Raven Age, Inglorious, Like a Storm, pour n'en citer que quelques uns, avaient le redoutable honneur de tenter de réveiller les Metal Heads après leurs nuits comateuses et le moins que l'on puisse dire est que le pari fut réussi. Certains d'entre eux deviendront peut être un jour des potentielles têtes d'affiche, à l'image d'un certain Alter Bridge que nous avions vu évoluer à 11h00 du matin au GMM 2005, devant une cinquantaine de mecs en mode zombie.
Les têtes d'affiche, les petits nouveaux mais aussi les habitués des festivals d'été comme Gojira, 5FDP, Mastodon, Europe, Epica, Airbourne qui ont assuré le spectacle. En ce qui nous concerne, nous avons clôturé cette édition 2017 sous le Metal Dome avec la prestation attendue de Gotthard, leader du Hard Rock Suisse qui nous a livré un show tout en puissance, beauté et émotion. Un peu de douceur avant de quitter ce monde de brutes...

Il faudra attendre maintenant une année avant que le rêve de ce week end de folie ne se reproduise à nouveau. Pour ceux, et ils sont nombreux, qui auront du mal à vivre cette semaine de retour à la "real life", posez déjà vos congés pour l'édition 2018 du GMM qui se déroulera les 22 – 23 et 24 juin 2018. Cette année, Graspop a réussi à booker Rammstein, l'année 2018 sera t-elle celle de Metallica ? Pourquoi pas... Une façon de se remonter le moral.

graspopdom2
graspopdom3
graspopdom1
graspopdom6
graspopdom11
IMG_6958
IMG_6988
IMG_7218
Click to share thisClick to share this