Accueil News Festivals et menace terroriste

Festivals et menace terroriste

Partager

En début de semaine, le quotidien belge Le Soir relatait les propos de Jan Briers, président de la Fédération des festivals de musique en Flandre. Celui-ci annonçait entre autres que les sacs à main ou sacs à dos seraient interdits sur le site du festival Graspop en raison de la menace terroriste.

Les organisateurs du Graspop Metal Meeting, comme ceux des autres gros festivals belges (Rock Werchter,Dour Festival, Tomorrowland et Pukkelpop) ont réagi immédiatement par voie de communiqué officiel pour préciser que la sécurité des festivaliers étaient une priorité depuis de nombreuses années et que la menace terroriste actuelle trouverait une réponse avec un renforcement des contrôles de sécurité.

Pour le Graspop, il n’est pas question d’interdire les sacs à main et sacs à dos à l’intérieur du site mais simplement de mettre en place des mesures de fouille et de sécurité renforcées. Ces mesures, pour faire leur effet, ne seront bien évidemment pas communiquées à l’avance. Il s’agira pour les organisateurs de trouver un moyen pour éviter les longues files d’attente et les attroupements massifs devant la « main entrance » qui posent surtout problème le jeudi après-midi lors de l’arrivée des milliers de campeurs.

L’ouverture du camping dès le jeudi matin avec une entrée séparée de celle du festival pourrait être à notre avis une solution satisfaisante. Mais à l’heure actuelle, les organisateurs sont toujours en pleine réflexion et il va sans dire que l’évolution de la situation de la menace terroriste conditionnera les mesures spécifiques qui seront adoptées.Les organisateurs appellent au bon sens et à la responsabilité des festivaliers qui devront se montrer vigilants et compréhensifs par rapport aux mesures qui seront mises en place.

Stay Metal and keep quiet !